Aller àMusée de Montmartre et Jardins RenoirHistoire du musée

Musée de Montmartre et Jardins Renoir

Le Musée de Montmartre

La Maison du Bel Air

vignette Jardin Demarne vue générale © JPD5Vignette Jardin Nord vue sur Paris © JPDvignette 2p_h_i

Certainement le musée le plus charmant de Paris ! Il a été créé en 1960 dans la bâtisse la plus ancienne de la Butte, construite du XVIIe siècle : la Maison du Bel Air.
Lieu de rencontres et de résidence, le 12 rue Cortot attira de nombreux artistes. Auguste Renoir y eut son atelier tout comme Suzanne Valadon, Émile Bernard et les fauves Émile-Othon Friesz et Raoul Dufy.

Les collections

L’histoire de la Butte

Les collections permanentes sont abritées dans la Maison du Bel Air. Elles sont composées de peintures, affiches et dessins signés Toulouse-Lautrec, Modigliani, Kupka, Steinlen, Valadon, Utrillo... Le parcours de visite revient sur l’histoire de la Butte, l’effervescence artistique de ses ateliers, du Bateau-Lavoir à l’atelier Cortot, et l’ambiance de ses célèbres cabarets, du Lapin Agile au Moulin Rouge. Une salle est dédiée au French Cancan, une autre met en scène le théâtre d’ombres, ce décor onirique de plaques de zinc qui a fait la réputation du cabaret du Chat Noir.
Les collections ont été constituées par la Société d’Histoire et d’Archéologie « Le Vieux Montmartre ».


Plus d'informations :

levieuxmontmartre.com


Les Jardins Renoir

La campagne à Paris

À deux pas de la place du Tertre, les trois Jardins Renoir entourent le Musée de Montmartre et dominent les vignes. Ils ont été nommés en souvenir d’Auguste Renoir, le peintre impressionniste qui vécut sur place entre 1875 et 1877 et y peignit plusieurs chefs-d’œuvre, comme le Bal du moulin de la Galette, La Balançoire ou le Jardin de la rue Cortot. Les Jardins Renoir offrent une vue exceptionnelle sur les vignes du Clos Montmartre et, au-delà, la vaste plaine au nord de Paris.


NOUVEAU ! 

Le Café Renoir vous accueille tous les jours de l'été, et vous propose une offre salée et sucrée pour agrémenter vos visites du musée et profiter paisiblement des jardins !

L'atelier-appartement

Chez Valadon et Utrillo

Haut lieu de la création à Montmartre au début du XXe siècle, l’atelier-appartement de la rue Cortot fut successivement occupé par les peintres « fauves » Émile-Othon Friesz et Raoul Dufy, par Émile Bernard, compagnon de Gauguin, ou encore par les écrivains Léon Bloy et Pierre Reverdy. Suzanne Valadon vint s’y installer une première fois en 1898, puis y revient en 1912. Elle y resta jusqu’en 1926, avec son fils Maurice Utrillo et son compagnon André Utter. 

Valadon est restée célèbre pour être l’une des premières femmes peintres ; quant à Utrillo, il a laissé des vues inoubliables de Montmartre. Pour toute information sur Utrillo, consultez le site de l'Association Maurice Utrillo.

La restitution de l’atelier a été inaugurée en octobre 2014.

L'Hôtel Demarne

Le nouvel espace d'expositions temporaires

D’époque Directoire, l’Hôtel Demarne est pour la première fois ouvert au public le 17 octobre 2014. C’est là que vécut Claude de la Rose, dit Rosimond, comédien de la troupe de Molière. C’est aussi dans ces murs que se trouvait la loge du Père Tanguy, marchand de couleurs des peintres impressionnistes.


L’Hôtel Demarne a été entièrement repensé pour accueillir des expositions de haut niveau. 

La salle Charpentier

Plongez dans le Montmartre du XIXème et XXème siècle

Revivez la célèbre histoire de Montmartre à travers les yeux de Suzanne Valadon lors d’un spectacle immersif. Vous y retrouverez l’ambiance qui régnait dans les rues montmartroises et les célèbres noms qui les ont parcourues.

Par ses origines, son apprentissage artistique, ses relations et son succès, Suzanne Valadon constitue un témoin idéal, une allégorie de la Butte au moment de son effervescence, qui saura parfaitement introduire votre visite et évoquer la chronique de la Butte.


Pour en voir la bande-annonce, cliquez ici

Histoire du musée

La société Kléber-Rossillon

Gestionnaire du Musée de Montmartre

En juillet 2011, la société Kléber-Rossillon reprend en gestion le Musée de Montmartre. Elle lance un ambitieux programme d’extension et de rénovation. Ce projet permet notamment de doubler les surfaces d’exposition, de rénover l’atelier-appartement de Suzanne Valadon et Maurice Utrillo et de redessiner les trois jardins que Renoir a peints sur place.